Solaire thermique

Le solaire thermique, quelle est cette énergie? Si on revient en arrière, à la création de notre galaxie, c’est à quelque chose prêt l’énergie la plus précieuse. En effet, on peut dire qu’elle est à la base de toutes les autres : énergie fossile (pétrole, houille), énergie fissile, biomasse, énergie hydraulique, énergie éolienne, …

Aujourd’hui nous utilisons l’énergie solaire pour faire de l’eau chaude ou pour procéder à une partie de notre chauffage central. Mais si on regarde, plus en détail, comment ça marche ?

Le soleil chauffe un fluide caloporteur dans un panneau solaire (utilisant ainsi le principe de « l’effet de serre »), ce dernier est alors directement :

  • Utilisé dans notre système de chauffage : c’est le solaire passif (technologie plutôt utilisée par les industriels français)
  • Stocké dans des ballons d’accumulation pour faire du chauffage : c’est l’hydro-accumulation (technologie plutôt utilisée par les industriels allemands)
  • Utilisé pour faire de l’eau chaude sanitaire.

Avec près de 50 ans d’expérience dans le solaire thermique, l’entreprise BESTENTI participe activement à l’essor de cette énergie.

Fiers de notre volonté à développer cette technologie, nous avons :

  • Collaboré à la réalisation des premiers modules solaires de la marque Solisart,
  • Réalisé plusieurs installation en sites isolés à plus de 2500m (refuge du Presset, refuge du col de la Vanoise)
  • Obtenu plusieurs prix et labels (lauréat du concours habitat solaire, plus gros installateur 2013 en terme de chaufferies solaires réalisées)
  • Eté publiés dans plusieurs revues spécialisées (telles que : l’Installateur, Maison positive, Système D, …)

Nous possédons et renouvelons nos appellations auprès des organismes Qualit-enr (qualisol CESI et Collectif) et Qualibat, vous garantissant ainsi qualité et obtention d’aides et primes relatives.


Bois énergie ou biomasse

Riche et abondant en Rhône Alpes, le bois énergie (ou biomasse) est une énergie renouvelable avec un bilan carbone neutre qui devient de plus en plus accessible.

Quand on pense que le fioul, le gaz et l’électricité ne cessent d’augmenter, choisir une solution bois permet de baisser sensiblement sa facture de chauffage.

Plusieurs technologies peuvent être mises en avant :

  • Le bois granulés : Adapté à la maison individuelle et aux petits bâtiments collectifs, le bois granulés permet une gestion parfaite des besoins énergétiques
  • Le bois bûches : Les chaudières bois bûches vous offre : performance, confort, économie, robustesse, fiabilité et pérennité. L’autonomie de ces installations se voit accrue par un ballon de stockage vous permettant un usage plus confortable.
  • Le bois déchiqueté (ou plaquettes) : adapté aux bâtiments de plus grandes tailles, il s’agit véritablement des solutions de demain.

Soucieux du développement de la filière bois en Rhône Alpes, nous vous apportons toute notre expertise pour mener à bien vos projets.

De l’étude à la pose en passant par la conception, nous avons aujourd’hui acquis une notoriété qui permet de rayonner localement.

Avec près de 150 chaufferies bois réalisées à ce jour, dont une cinquantaine en bois granulés, BESTENTI ENERGIES est en mesure de vous proposer ses services pour assurer la maintenance et le suivi de vos installations.

Depuis 2004, nous possédons les qualifications requises pour réaliser des projets de toutes tailles et nous sommes Qualibat RGE depuis 2013.


PAC – Aquathermie et géothermie

Qu’est-ce qu’une Pompe à Chaleur ?

La pompe à chaleur est une machine thermodynamique qui permet de faire du chauffage à partir d’une source externe dont la température est inférieure à ce que l’on veut chauffer.

Il en existe plusieurs types :

  • PAC AIR-AIR et AIR-EAU

Les pompes à chaleur Air-Air et Air-Eau utilisent les calories dans l’air extérieur grâce à des unités (extérieures) qui permettent d’évaporer un fluide frigorigène. Le changement de phase du fluide frigorigène (de liquide à gazeux) libère une quantité d’énergie qui est directement exploitée par une source secondaire (de l’air ou de l’eau). La PAC capte les calories dans l’air ambiant, son rendement est par conséquent dépendant de la température extérieure.

  • Concrètement, plus l’air est froid, moins les pompes sont performantes.
  • PAC Géothermique

Comme les PAC précédentes, elles utilisent une source d’énergie extérieure à la seule différence c’est que la source primaire est quasiment à la même T° toute l’année. Cette source primaire est de l’eau glycolée. Cette dernière provient de 2 types de capteurs (du type sondes géothermiques ou nappe de captage horizontale). Comme la T° de l’eau est quasiment la même quelque soit la saison, ces systèmes permettent d’obtenir de très bon COP.

  • PAC Aquathermique (ou sur nappe phréatique)

Ces PAC fonctionnent grâce à une nappe phréatique, un lac ou encore à un cours d’eau. On utilise la température quasi constante de l’eau (9 à 14 °C) pour évaporer le fluide frigorigène et ainsi faire du chauffage. Une partie du chauffage urbain de la ville de Zurich est ainsi assuré par des pompes à chaleur alimentée par l’eau d’un lac à 4 °C.

Gérard BESTENTI, fondateur de l’entreprise et précurseur dans la matière a installé sa première PAC en 1971. Depuis une dizaine d’années, nous posons environ 1 à 2 PAC Géothermique/an.


Valorisation énergétique

Bien qu’étant récent, le terme de « valorisation énergétique », est important dans notre entreprise. On utilise bien souvent cette expression quand on récupère de l’énergie suite à une combustion de déchets. Par exemple, brûler des huiles de friture pour chauffer un bâtiment constitue une valorisation énergétique.

Nous employons aussi cette terminologie en bio-climatisme. Par exemple, la valorisation des apports solaires d’une serre pour chauffer une maison via une VMC double flux.

Au fil des années, nous étudions aux côtés de nos partenaires des solutions énergétiques gratuites ou peu coûteuses qui nous permettent de couvrir une partie des besoins en chauffage.